Eune tchiote cabane in planques

eune tchiote cabane in planques

dins ch'gardin sous chés branques

sur l'porte au milieu bin déssiné

…un tro in forme ed'coeur décopé

quand te t'approches t'indinds

des tas ed'mouques boudonner

cha dot ête l'odeur du brin

qui suremint les ara attirées

quand t'eufe l'porte te vos

acrrochés à ch'mur sur un clo

des morcieaux ed'journal

copés tertous à l'même talle

cha fait passer l'temps ed'lire

chés artiques qu'in a déjà lus

ch'est après qu' in va s'in servir

pour s'essuyer, ch'est pas perdu

quand y fait bon qu'ch'est l'été

in a pas ed'problème pour y aller

mais quand y gèle, dins l'frodure

t'as du mal à inlever t'cheinture

t'y vas vraimint par nécessité

pasque te préfèreros t'in passer

mais cha ch'est comme décéder

quand faut y aller faut y aller

Saisissez votre commentaire:
245 +4 = ?