Vers Corte, un berger et son épouse ont créé une table d'hôtes avec gîte attenant.

Après un séjour de trois jours où la maîtresse de maison l'a choyé tant au point de vue nourriture que pour tout son petit confort, un client parisien demande au berger :

- Comment faites-vous, en Corse, pour avoir des femmes aussi chaleureuses, douces et bien élevées ? Chez nous, à PARIS, on ne peut rien leur demander. Elles sont agressives et stressées … enfin, rien à voir avec les femmes d'ici !

Là, le berger lui répond tout naturellement, avec un bon accent :

- On les élève bio … comme les sangliers : “ au gland et à la châtaigne”.

Saisissez votre commentaire:
129 +8​ = ?