Un jour, dans un train, Sarko, Chirac et une jolie Norvégienne voyagent dans le même compartiment

Ils roulent sans se parler depuis un moment, quand un tunnel vient plonger le train dans l'obscurité la plus totale. On entend alors un bruit de bisou, immédiatement suivi d'un monumental bruit de baffe.

Quand le train sort du tunnel et que la lumière revient, Chirac et la Norvégienne sont assis comme si de rien n'était. Sarko, lui, se tient la tête à deux mains, visiblement sonné.

- Il se dit “Chirac a embrassé la Norvégienne, elle a cru que c'était moi et elle m'a collé un pain.”

- La Norvégienne pense “Sarko a voulu m'embrasser, mais il a loupé son coup et a embrassé Chirac qui n'a pas apprécié.”

- Chirac se dit “Parfait, au prochain tunnel je refais le bruit du bisou et je lui en recolle une autre, à ce connard.”

Saisissez votre commentaire:
157 -13 = 
 
  • par fabrice