C’est un vieux légionnaire qui part à la retraite après 30 ans de service.

Lors d’une de ses nombreuses missions, il a ramené un perroquet qu’il a tout naturellement appelé Coco et qui l'a suivi pendant toute sa carrière.

Une fois les portes du quartier Viénot franchies, il s’adresse à Coco et lui dit :

- “Ça y est Coco, on est à la retraite, pour de bon…”

- “Oui chef !”, répond le perroquet

- “Coco, y’a plus de chef, c’est fini, tu entends ?”

- “Oui chef !”

Le vieux soldat soupire, monte dans le train et rejoint son nouveau chez lui en Ardèche. A peine arrivé, Coco se précipite dans la cour de la ferme et se met à hurler :

- “Rassemblement compagnie ! Tout le monde en bas ! Magnez-vous le cul !!!”

Le légionnaire s’approche du volatile et lui dit :

- “Coco, t’es sourd ou quoi, c’est fini, tout ça, on est civils, y’a plus de rassemblement, plus de chef, plus de tout ça, on est civils maintenant !”

- “Oui chef !!!”

L’homme souffle et retourne à ses occupations.

La journée se passe normalement, sans autre incident.

Le lendemain matin à 07H15, une voix retentit dans la cour :

- “Attention pour les couleurs ! Envoyez !!!”

L’homme ouvre la fenêtre et voit Coco en train de hisser les couleurs, les poules et les canards au garde-à-vous. Il hurle à son perroquet de venir le voir dans sa chambre.

L’oiseau le rejoint d’un coup d’aile, tape à la fenêtre :

- “Permission d’entrer ?”

- “Viens Coco, écoute, c’est fini tout ça, y’en a marre de tes conneries, on est civils, enfonce-toi ça dans le crâne une bonne fois pour toutes, à la prochaine connerie de ce genre, je t’en colle une, compris ?”

- “Oui chef !!!”

La vie reprend son cours, pas d’autre dérapage à déplorer.

Un jour,sortant dans la cour, le légionnaire voit passer une poule complètement déplumée, puis un canard également déplumé.

En avançant, il constate que toutes les volailles qu’il croise n’ont plus une seule plume.

Il entend des cris venant du poulailler, il se précipite, et là il voit Coco qui a chopé une poule et qui lui arrache toutes les plumes en hurlant :

- “Quand je dis tenue d’été, c’est tenue d’été, bordel de merde !!!!”

20-04-2014

Saisissez votre commentaire:
Si vous ne pouvez pas lire le code, téléchargez ce fichier .wav pour l'écouter.
 

Si cet article vous a été utile ou simplement si vous appréciez ce site, n'hésitez pas à me soutenir via Paypal ou en utilisant la bannière Amazon1) ci-dessous pour vos futurs achats, ça ne vous coûtera pas plus cher et ça soutiendra un peu ce site ;-)


1)
Ou ajoutez ce lien https://amzn.to/2ZRiKrq vers Amazon dans vos favoris ;-)
  • par fabrice