Gaston s'arrête, à chaque retour de chasse dans le café de Nelly pour prendre un verre.

Il a la mauvaise habitude de poser brutalement son fusil contre le bar en tapant la crosse sur le sol.

Nelly, la serveuse, le réprimande chaque fois.

- Un jour, tu oublieras une cartouche dedans et ce sera la catastrophe

Et bien sûr, un jour, le coup partit.

- Voilà dit Nelly, je te l'avais dit ! Aujourd'hui, la bonne est de repos et sa chambre est juste au dessus !! Je n'ose pas aller voir. Vas-y toi ! …

Gaston monte à l'étage et revient en disant :

- Tout va bien ! La bonne était allongée sur le lit, jambes écartées. Le coup est passé entre ses jambes sans l'effleurer !“

- Ouf dit Nelly ! c'est un miracle !

- En effet dit Gaston. Par contre, ton mari, lui, n'a plus de tête !”

Saisissez votre commentaire:
83 +7 = 
 
  • par fabrice