Un homme et une femme font du trekking sur un petit chemin du sud de l'Espagne

Ils marchent depuis plusieurs heures sous un soleil écrasant lorsque la femme dit :

- “Waow, qu'est-ce qu'il fait chaud !”

Le gars lui répond :

- “Si tu enlevais ta petite culotte, tu verrais que tu serais bien plus rafraîchie ! ”

- “T'es vraiment un obsédé hein ?. . . Tu ne penses qu'à ça !”

Et ils continuent leur marche. Une heure plus tard, la fille se plaint encore de cette chaleur écrasante :

- “J'étouffe. Pourvu que l'on trouve rapidement un coin frais avec de l'ombre.”

Et le gars sans se démonter :

- “Ouais, eh bien, moi je te dis que si tu enlevais ta petite culotte, tu la sentirais la fraîcheur !”

La fille hausse les épaules et ils continuent leur marche. Un peu plus loin, ils passent devant une maison.

Une vieille est assise sur les marches de l'escalier, en train de manger une pastèque. Chose étrange, elle a la culotte baissée sur les chevilles…

Le gars s'aperçoit de la chose et dit à sa copine de marche :

- “Regarde, tu vois ?! Je te l'avais dit que ça rafraîchissait d'enlever sa culotte !”

Puis il demande à la vieille :

- “Dites-moi madame, n'est-ce pas que vous êtes bien plus fraîche en baissant votre culotte ? . . . ”

- “J'en sais trop rien mon gars, mais en tous cas, comme ça les mouches me laissent tranquille pendant que je mange ma pastèque…”

Saisissez votre commentaire:
42 -14 = 
 
  • par fabrice