Un homme âgé vivant en périphérie de Rimini en Italie va se confesser à l'église du village.

Le prêtre ouvre la grille du confessionnal et l'homme dit :

- “Mon Père, durant la Seconde Guerre Mondiale, une belle dame juive du voisinage est venue frapper à ma porte en urgence afin d'échapper aux Nazis.Alors je l'ai cachée au grenier”.

Le prêtre répond:

- “Mais c'est fantastique, tu n'as pas à te confesser d'un tel geste !”

- “Mais il y a plus, mon Père. En retour, elle a commencé à m'octroyer des faveurs sexuelles… chaque jour… souvent même deux fois par jour.”

Le prêtre continue:

- “C'est arrivé il y a très longtemps et ce que tu as fait vous a mis tous deux en grave péril. Dans une telle situation, deux personnes peuvent facilement succomber au péché de la chair. Mais si tu es réellement repentant, tu es pardonné”.

- “Merci, mon Père. Vous soulevez un grand poids de mes épaules, j'ai une dernière question !”

“Qu'est-ce donc?” demande le prêtre.

- “Est ce que je dois lui dire que la guerre est finie ?”

Saisissez votre commentaire:
127 +9 = 
 
  • par fabrice